Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

24 février 2005 4 24 /02 /février /2005 00:00

US - 1999 (Blair Witch project)


Genre : Sorcellerie à angoisse
Réalisateur : Daniel Myrick, Eduardo Sanchez
Scénario :
Daniel Myrick, Eduardo Sanchez
Directeur de la photo : Neal L. Fredericks
Casting : Heather Donahue, Michael C. Williams, Joshua Leonard, Bob Griffith, Jim King, Sandra Sanchez
Musique : Pas de musique... Ambiance, abiance.

Scénario
*****
Mise en scène
*****
Photographie
****
Acteurs
****
Effets spéciaux
***

AAAAAAAAAttention....!!!
J'ai une super question pour les cinéastes en herbes!
Que diriez-vous, si l'on vous disait qu'avec une caméra, trois bout debois, de la ficelle, une voiture pourrie et un sac a dos vous deviez réaliserun film "kifaitpeur"?
Vous diriez sans doute : "ah ah ah aaaaaah"
Attention, j'ai une autre super question!
Et si on vous disait aussi que votre film n'aura presque pas de budget marketingmais qu'il va falloir être capable de mettre à l'amende le blockbuster à dollarsqu'est Star Wars episode 1.
Et vous rediriez sans doute : "eh eh eh eeeeeeeeeeeeeeeeh qu'il est mignon"
Vous en riez, Le Projet Blair Witch l'a fait...
Même s'il a des allures de film camescopien à tontonbourré de la fête du nouvel an, il est tout de même trèsfort et surprenant d'arriver à condenser autant de sentiments d'effroiseulement par un jeu de caméra subjective. Car si l'on sait que ces 3adoslescent sont décédés, (c'est dit au tout début)il ne sert donc à rien d'aller voir ce film pour l'histoire. Maisplutôt dans ce cas, pour la mise en scène d'un film qui se veutcomme retrouvé sur les lieux. Car dans ce film pro aux allures d'amateurse cache tout d'abord un concept, celui de faire croire à la diffusionde bandes magnétiques retrouvées dans un bois de l'autre coté del'océan, vers le coin du Maryland. Ces bandes retrouvées dans unemaison sont la dernière trace que l'on ait de ces adolescents dernièrementaperçus en train de tourner un film documentaire pour leurs étudessur la sorcellerie en 1994. Car dans la forêt de Blair aurait été commisdes crimes atroces et des disparitions d'enfants n'ont jamais été élucidés.La légende dit qu'une sorcière a fait des bois de Blair son lieude culte maléfique. Très bonne idée que vient compléteret renforcer à merveille le site où l'on peut lire des interviewsdes proches parlant des victimes après que l'on ai retrouvé lesbandes, le shériff, des photos des lieux et une chronologie des événementsdes recoins de Blair depuis quelques siècles, tout cela traité avecle plus de réalisme possible, dans le but de faire douter au maximum.
Et ceci en devient troublant.

Il faut dès lors changer sa manière de voir le film, oublier lestéréotype des films d'horreurs sauce scream et ilsera possible de rentrer dans l'histoire et se prendre au jeu pour qu'au finalce soit ce dernier qui vous domine.
Le début est assez indigeste voire troublant et j'irai jusqu'a dire chiant.Mais la psychose s'installe et monte en même temps que celle des personnages(normal nous sommes à leur place tout au long du film). Lors de leur excursion,on sent une tension générale monter face à l'énervementpuis cela laisse place à une peur. La forêt prends toute une forcediabolique et rappelerons peut-être à certain combien ils ont été appeurésquand tout petit elle avait ce pouvoir mystérieux de vous effrayer, devous faire imaginer ce qu'elle pouvait receller de pire. Le moindre craquementdevient un monstre, une terreur à lui tout seul au beau milieu de calme.Nous voyons ce qu'ils voient, entendons ce qu'ils entendent et nous n'en savonspas plus qu'eux quant à ce qui leur arrive. Il n'y a qu'une chose quenous sachions éperdument et qui n'est pas des moindres, leur mort à venir...Le paroxysme arrive dès lors qu'ils se rendent compte de ce qui devientinévitable et s'en remettent à leur sort entrant dans un étatsecond de desespoir. Sans comprendre ni réaliser ce qui se passe, la caméranous mets à leur place, leur stress, leur angoisse, nous savons qu'ilssont en train de mourir et sans pouvoir les prévenir, nous assistons.Sauf que nous en sortons indemnes, pas eux.
Le Projet Blair Witch est surtout à voir en prenant grandementen considérationla petite phrase du début. Autrement, vous aurez sans doute l'impresionde voir un navet mal tourné quevous auriez pu faire vous-même.
Il est tout de même à noter une insipiration flagrante de la trame du film dansle fameux Cannibal Holocaust de Ruggero Deodato ayant fait scandalepour son réalisme crû et ambigù en 1980.
La seule différence est le que Le Projet Blair Witch tirele sujet surnaturel de son coté et avec des moyens moindres et un bouche à oreillesurprenant
,il devient l'un des films le plus rentable du cinéma.
Alors comment expliquer ce succès foudroyant ? Ne me dîtes pas qu'il s'agit d'un manque de moyens...

A moins qu'il ne s'agisse encore d'un sort de la sorcière de Blair ?

 

PS: Il semblerait qu'une suite ait été tournée... Plus teenage movie avec de la musique, des guitares et des gothiques donc moins intéressant.

PS2 : Les rumeurs vont bon train quant au tournage annoncé du prequel. Les réalisateur du premier rempileraient pour mettre en boite une troisème partie contant la vie d'Elly Kedward au XVIIIe siècle ainisi que celle du serial killer mentionné dans le premier film. Projet annoncé mais pas encore mis en route , tourné, ni même "casté"... A suivre.

Yerom

 

Le pour : Mise en scène efficace
Le contre :
le début contribuant pourtant à l'histoire donne un peu le mal de mer en salle.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Clo 21/03/2006 16:14

trois mots (ou plus...) "même pas peur!!!!!" (et crpyez moi quand on a pas peur c'est hyper chiant un peu comme Tom Cruise)

ortograf 18/01/2006 16:01

Signalé-e- avec un e. Le sujet c'est "la faute"
:-)))))))))))))))))) c'est pour rire bien sûr.

Yerom 18/01/2006 10:32

Ah ben ça fait plaisir de voir qu'il y en a qui suivent !Eh oui, une seconde d'inattention dans les copier-coller de tableaux et c'est la faute !Merci de l'avoir signalé !

Tibo 17/01/2006 19:59

Ah, tu t'es trompé au niveau des scénarites...

NiCo 17/07/2005 22:04

Blair Witch, "Ni thriller ni film d'horreur, Le Projet Blair Witch est juste un film qui fait très peur" Stéphane Lamome Première. Blair witch est ce que l'on pourrait qualifié un film à émotions fortes: si vous cherchez un peu d'originalité, un film épouvante qui est unique en son genre qui ne fais pas dans le bain de sang inutile ou dans la réunion la plus médiocre d'acteurs que l'on n'ait jamis vu, voyez "Blair Witch".
La caméra amateur donne certes toute la dimension au film, en produisant une angoisse suggérée qui devient peu à peu oppressante, indispensable à la concordance avec la réalité des faits.
Les plans, l'impression d'être dans l'action, dans cette nuit agitée par des bruits mystérieux, cette forêt de Blair Hills si terrifiante et tous ces phénomènes plus étranges les uns que les autres donne cette atmosphère angoissante qui vous captive tout au long du film.
L'histoire est elle aussi vraiment intriguante et quand on sait en plus que c'est un tiré d'une histoire vrai on est sur le cul!
Plus effranyant que "The Shining" et que tous autres films d'horreur ou d'épouvante "Blair Witch Project" est un film bien à lui, il vous secoue, vous laisse bouche bé et vous marque à vie... Vous ne ferez pu vos randonnées de la même façon...
Nicolas, le 9 juillet 2005.

Ps:Avec un budget de 36000$ et une recette de plus de 140 Millions de $ à travers le monde Blair Witch est le film le plus rentable de toute l'histoire du cinéma.