Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

25 mars 2005 5 25 /03 /mars /2005 00:00

USA - 2003 (Hellboy)


Genre : Bête à cornes
Réalisateur : Guillermo Del Toro
Scénario : Guillermo Del Toro, Peter Briggs
Directeur de la photo : Guillermo Navarro
Casting : Ron Perlman, John Hurt, Selma Blair
Musique : Marco Beltrami

Scénario
*****
Mise en scène
*****
Photographie
*****
Acteurs
*****
Effets spéciaux
*****

Sûrement le film le plus réussi de Guillermo Del Toro à ce jour. Et pourtant ce n'est pas encore ça. Ce réal semble vouloir se spécialiser dans le super anti-héros et avec un peu de persévérance il finira par pondre une adaptation digne de ce nom.

Pour ce qui est de celle-ci, ça ressemble à Hellboy, ça à le goût de Hellboy, mais les puristes et autres fans du personnages risquent de na pas y trouver leur compte. Le perso n'est pas tout à fait incarné et ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé. Maquillage et costume réussit, bon choix de l'interprète, Ron Perlman, esprit du démon relativement respecté.
C'est le relativement qui coince.
Le côté cynique du personnage est présent, punchlines délivrées toutes les 5mn comme un métronome, mais sa noirceur intrinsèque ne fonctionne guère. Or il ne suffit pas de lui donner des expressions d'affliction et de filmer le tout dans la pénombre pour rendre son mal-être consistant. Mauvaise direction d'acteur et mauvais choix scénaristiques.

Opposer un personnage si fort, un gros démon tout rouge de 2 mètres avec une main en pierre surdimensionnée et à l'esprit acéré comme les lames de Blade, à un jeune freluquet sans face, insipide, au cœur pur qui aura pour tâche de le faire mûrir en tentant de lui souffler sa copine...
- respire un coup, ça va aller... ça, si c'est pas une idée de toute naze...
Et du coup, le merdeux prend une place trop importante pour ce qu'il aura à apporter au film. Pas grand chose.
Disons que ce film ne s'adresse pas qu'aux connaisseurs de l'œuvre originale, pourtant très prisée outre-atlantique, et qu'il n'y a rien de tel qu'un jeune wasp neuneu pour créer l'empathie. D'autant plus dommageable que le démon se demerde pas mal seul.
Certes, il y a un John Hurt correct en vieux professeur de vie un peu fatigué et rongé. Il y a surtout sa magnifique voix de vieil acteur Shakespearien.

Hellboy s'annonce certainement comme le premier opus d'une lignée. Il n'en à pas fini de sauver la planète. Mais gageons que dans les sequels, ce qui fait sa vraie nature, sa noirceur, soit reléguée au second plan au profit de scènes d'actions dont sont clients les teens ciblés.
Comme pour Hulk donc, dommage. Même si Hellboy reste un moindre dommage que la crotte posée par Ang Lee.
- Ce dernier avait au moins tenté l'introspection et la contemplation...
C'est ça, fout toi de ma gueule.

Ca n'est donc pas encore cette fois que Hollywood offrira une version de super-héros qui ne soit pas à destination d'un public attardé et boutonneux. Il y aurait bien Spiderman qui lui, au moins, a le mérite d'être affiché ouvertement comme à destination d'un tel public. Mais sans cynisme et avec ce qu'il faut d'intelligence. D'où peut-être son succès.
Côté spectacle, c'est très correct. Tans pis pour moi si ce qui m'intéresse le plus dans ce genre de film, ce sont justement les à-côtés. C'est d'autant plus dommage, que sur le papier, Hellboy avait vraiment vocation à devenir un (anti) héros intéressant une fois porté à l'écran.
Il aurait pour ce faire fallu que Mignola (le dessinateur officiel) se colle de près à la réalisation et applique ce qu'il fait de main de maître avec sa plume et de l'encre.
Noire l'encre.

Roberto Rodriguez devrait relever le gant en adaptant Sin City de Frank Miller, avec la collaboration de ce dernier. Tout n'est peut-être pas mort pour qui voudrait un jour voir une adaptation de comics réussie et bien dark.


Aswip'

Le pour : les fx
Le contre :
le scénario

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Enzo 18/04/2006 15:45

Elektra, Hulk, Punisher, Daredevil... Ca c'est du bon navet d'chez navet.Xmen 1 et Spider man 1 ont autant de qualités que de défauts, à l'instar du premier Batman de Burton (je lui préfère amplement son deuxième volet)J'ai beaucoup aimé Spiderman 2, Xmen 2 et Sin City... La prochaine réussite viendra t'elle de Superman Returns ? Ca en a tout l'air...

Robert Mudas 18/04/2006 14:35

Hellboy fait partie de ces films qu'il faudrait que je voie pour pouvoir critiquer, mais que je n'ai toujours pas vus faute de ne pas vouloir perdre deux heures de ma vie. "Coût d'opportunité", on appelle ça... Donc je m'abstiendrais de commentaires sur le film. Je voudrais juste rebondir sur un point de la chronique : la pauvreté des adaptations cinéma des comics. Sans compter Sin City, chef-d'oeuvre s'il en est, et Spiderman qui apporte certaines bonnes choses et fait passer un très agréable moment, un film m'a réellement donné bonne impression : XMen 2. Le 1 laissait un peu à désirer au niveau des costumes (un Dent de Sabres plus que ridicule) et de certains dialogues, mais le 2 est beaucoup plus réussi : plus violent, plus sombre, plus investi dans la personnalité des héros, plus réussi aussi (les scènes d'action avec Diablo sont vraiment magnifiques). En bref, j'attends avec impatience vos chroniques sur XMen !
 

pasfounon 02/10/2005 14:25

Je trouve le film plutôt réussi. Pour en juger, vous pouvez le télécharger sur www.canalplay.com

chapi-chapo 31/08/2005 12:45

-12/20-

Aimer le comics Hellboy ne fait pas aimer le film meme si l'acteur et le costume sont de tres bonne qualité. Dommage Abe et ses comparse aurait merité mieux. Pas assez noir, pas vraiment drole, pas assez épuré comme le marbre graphique de Mignola, encore des compromis pour faire plaisir aux major.
avis gros mitigé.