Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

19 avril 2005 2 19 /04 /avril /2005 00:00

USA - 2004 (Team America : world police)


Genre : pipi, caca et vomi
Réalisateur : Trey Parker, Matt Stone
Scénario : Pam Brady, Trey Parker, Matt Stone
Directeur de la photo : Bill Pope
Casting : Trey Parker, Matt Stone, Phil Hendrie, Kristen Miller
Musique : Marc Shaiman

Scénario
*****
Mise en scène
*****
Photographie
*****
Acteurs
*****
Effets spéciaux
*****

La Team America arrive donc sur nos écrans pour sauver le monde en péril alors que le monde en péril ne lui a rien demandé et même qu'il aimerait bien périr tranquille. Ils sont comme ça les membres de la Police Of The World. Toujours prompt à désamorcer une bombe nucléaire à l'aide d'une bonne frappe chirurgicale au bazooka. Les dommages collatéraux n'étant pas remboursés par le Fonds Monétaire International ou la Sécu.

Ainsi, après avoir éradiqué la vermine intégriste de Paris et du Caire, détruisant au passage des monuments classés au patrimoine par l'UNESCO, la team va devoir affronter la plus grande menace terroriste de la planète, le sanguinaire et nord coréen Kim Jong Il. D'autant plus dangereux qu'il est secondé de Alec Baldwin. J'y reviendrais...
Pour se faire, la foutraque team a la brillante idée de recruter le meilleur acteur inconnu de Broadway, triomphant actuellement dans la comédie musicale Aids, afin d'infiltrer les réseaux du moyen orient et de prévenir toute attaque chimique en loucedée.
Gary, notre apprentis taupe, après moult hésitations nombrilistes typique de sa condition d'acteur, va considérer la menace terroriste mettant en péril les fondements républicains et se ranger au patriotisme volontaire de la team. Il sera quelque peut motivé par sa prostate dans ce choix, la belle et fraîchement veuve psychologue de la team, Lisa, l'ayant phéromoné jusqu'à l'os comme un bombyx pris dans des phares de voiture.

Malheureusement pour elle, la Team America ne compte pas ses détracteurs que dans le camp de l'axe de mal. En effet, son expédition cairote à engendrée des représailles particulièrement barbares des terroristes fanatiques sur la population panaméenne, lui aliénant ainsi une partie importante de l'intelligentsia démocrate. Avec à sa tête le charismatique et auto-proclamé meilleur acteur du monde, Alec Baldwin.
On y vient.
Le fourbe Kim Jong Il va mettre à profit ce revirement de l'opinion en organisant une fallacieuse cérémonie pour la paix entre les peuples dont l'objectif sournois est de retenir l'attention des grands de ce monde suffisamment longtemps pour mettre en branle ses funestes desseins. Et qui mieux que le charismatique et auto-proclamé meilleur acteur du monde, Alec Baldwin, pour officier comme maître de cérémonie lors de cette soirée pré-armagedon. On y est.

Trey Parker et Matt Stone, les créateurs de South Park, seraient assez du genre à foutre le dawa dans les soirées jet-set s'ils y étaient conviés. Est-ce parce-qu'ils y sont persona non grata qu'ils règlent ainsi leur compte au tout Hollywood bien pensant par atomisations de leurs marionnettes respectives interposées ou simplement parce-qu'ils demeurent des sales gosses issus du mid-west, (mal) élevés à la bière et dans le culte de Johnny Knoxville. Ou l'art et la manière de détourner l'image d'Épinal des Thunderbirds pour en faire l'arme de destruction cinématographique la plus trash à l'ouest du Pecos.

Mais outre l'aspect politiquement très incorrecte et drôle de leur entreprise, la satire tourne vite à la charge, à l'acharnement méthodique contre les détracteurs de l'administration Bush. Comme s'ils voulaient se dédouaner d'avoir figuré dans Bowling For Columbine et de s'être par là impliqué. On fait alors passer Michael Moore pour un anar fanatique en le transformant en human-bomb mangeur de burgers prêt à s'exploser devant le Mont Rushmore dans un éclat de succion visqueuse. On explose également à la grenade les engagés Georges Clooney et Liv Tyler, on défenestre et immole allègrement les communistes époux Robbins/Sarandon, on livre les gauchistes Sean Penn et Danny Glover aux crocs de panthères de circonstance avec un plaisir sadique. On se moque méchamment de Matt Damon... non... ça c'est très cruel mais très drôle. Tous chapeauté par la Film Actors Guild, comprenez La Pédale ou La Tapette (FAG).
Team America, la revanche des white trash? Ils l'ont pourtant déjà eu avec la réélection de Georges W.
Et dire que Clooney les a lancé ces deux jeunes ingrats. Rien ni personne ne trouve-t-il grâce à leurs yeux? Etrange donc, au niveau de la lecture.
Et visiblement les deux farceurs se complaisent à brouiller les pistes.

Il faut certainement prendre Team America : Police Du Monde pour ce qu'il est en fait, une grosse pochade hilarante et de super mauvais goût où on déballonne Ben Afleck, "et je ne peut qu'acquiescer", Michael Bay, "bon, là je pense qu'il sont passé à côté du génie mais tout le monde peut se tromper", les ficèles du cinéma en expliquant le principe de montage dans une orchestration d'accompagnement didactique drôlissime, et où on parodie à tout va (Matrix, Star Wars, Kill Bill...).
Pourquoi se torturer le neurone comme notre ami acteur mi-agent secret mi-suceur de queue, Gary, alors que l'on sait pertinemment qu'il n'y a que trois catégories de gens. Les bites, les chattes et les trous du cul. Avant d'aller dégobiller ses tripes dans le caniveau, bien sûr.


Aswip'

Le pour : America, fuck yeah
Le contre :
Pearl Harbor sucks, and i miss you...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Denis 09/08/2005 21:56

ce film est d'un nul a coupé le souffle.
Je me demande comment j'ai pu le regardé jusqu'au bout.
On pourrait attendre une critique de Bush, mais c'est l'inverse, tout les gens potable des etats Unis en prennent pour leur grade, c'est ridicule.
A oublier très vite.
Denis

kero 27/05/2005 03:15

"inebitable !!
- what ?
inebitable, ine bitable !!"

http://www.apple.com/trailers/paramount/team_america/large.html

yerom 02/05/2005 17:09

Il s'est fait discrêt celui-là lors de sa sortie.

Les grand réseaux type UGC l'auraient-ils boudé ?

Qui va t'on envoyer pour enquêter ?

Enzo 19/04/2005 14:42

Vu les commentaires acides de ma douce lorsque je mate par hasard un épisode de South Park, il y a fort à parier que j'aille voir ce cocktail molotoff seul... surtout après une telle présentation.