Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

30 septembre 2005 5 30 /09 /septembre /2005 00:00

US - 2004 (The Corpse Bride)


Genre : splendide
Réalisateur : Tim Burton
Scénario :
John August
Directeur de la photo : Pete Kozachik
Casting : Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Emily watson, Christopher Lee...
Musique : Danny Elfman

Scénario
*****
Mise en scène
*****
Photographie
*****
Acteurs
*****
Effets spéciaux
*****


Comme parfois la vie peut-être étrange et pleine de coïncidences... Seulement quatre jours après avoir molesté cinématiquement le Charlie et la Chocolaterie de Tim Burton, je trouve en ouvrant un sachet de trompette de la mort un faire-part et une invitation m'annonçant Les Noces Funêbres de ce même Lord Burton. A n'en pas douter, le vil coquin voulait m'attirer dans un traquenard pour me remettre les idées en place, ou bien pire...

Quoiqu'il en soit mon âme d'intrépide aventurier n'a pas résisté à courir vers cette tour de verre où la cérémonie de projection aurait lieu. Guettant du coin de l'œil l'apparition d'un Tim armé d'une matraque ou d'un crucifix pour me punir, j'attendais sagement. Puis, les ténèbres se firent et le film commençait.

Les chiens gueulent, le film passe...

Mr. Burton vous avait-il réjouit avec son premier et génial long métrage d'animation en 1993, A Nightmare before Christmas, un halloween croisé avec Noël sur fond de music-hall ?
Alors, les secondes réjouissances arrivent.
Dans un ballet d'images, de musiques et de couleurs, Les Noces Funèbres sonne le glas des morales au cacao dans mon esprit.
Tim Burton revient donc au pas de charge avec ce qu'il sait faire de mieux : les rêveries ténébreuses. Tout s'en s'inspirant d'un conte russe du 19e siècle et mêlant décors et personnages dans une réalisation en stop-motion virtuose, ce film d'animation est un régal. Non content de nous éblouir les pupilles, l'histoire, qui oscille entre comédie romantique et tragédie gothique, garde une sobriété qui devient une force tant elle est servie par une narration millimétrée. Même si les ressemblances avec L'Etrange Noël de Mr Jack sont trop claires pour être inavouées, on ne peut reprocher qu'elles soient inefficaces et réchauffées tant la qualité et la finesse des plans a été travaillée pour servir le récit et y ajouter cet onirisme burtonien. J'entends par là de la personnalités dans les designs, des plans composés et détaillés,  un "acting" de personnage plus qu'efficace, du mouvement, de l'humour, de la poésie et une musique intrinsèquement liée à la beauté de ce conte.

Ces Noces Funêbres sont donc un moment délicieux d'1h15 (que je n'ai pas vu passer) qui ravira les fans des premières armes de Burton, (notamment ceux du court métrage de 6 min, Vincent, réalisé alors qu'il travaillait chez Disney). Sachez tout de même que les voix sont assurées par  Johnny Depp (abonné), Helena Bonham Carter(pistonnée), Emily Watson (juste) et la voix même des ténèbres,  Christopher Lee. Et, est-il utile de préciser que toutes les musiques (ainsi qu'une voix au passage) sont signées Danny Elfman ? Non, ça je pense qu'on pouvait le deviner...

Je n'en dirai pas plus sur l'histoire de ces noces funèbres car je vais respecter  la tradition : la mariée ne doit pas se dévoiler avant d'arriver à l'autel le 19 octobre. Je me garderai donc de vous en dire plus mais je ne saurai que vous conseiller d'y aller les yeux fermés. Enfin ouvrez-les, et en grand, une fois dans la salle. Ce serait dommage de rater cette mortelle cérémonie.

Yerom

Le pour :  Les images
Le contre :
L'impression de déja-vu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

smallwitch 31/10/2006 13:32

On pouvait faire le même jeu pour son ancienne femme... Mais ça peut marcher aussi avec Depp. :-)J\'ai fait un article sur le film dans mon blog..

Yerom 31/10/2006 13:14

Oui plus simple bien sùr.... Ce qui n'est pas forcément un mal au final et ne retire rien à son talent, que je n'ai pas contredit....
C'est juste que maintenant, je joue au jeu de "mais où est Helena dans ce nouveau Tim Burton ?" un peu comme certains qui cherchaient Charlie...

t. 31/10/2006 10:24

C'est un peu facile de dire ça, mais c'est vrai que ça doit être plus simple pour elle de jouer dans ses films. Je trouve que c'est une très bonne actrice que l'on a trop cantonnée dans des petits rôles.

yerom 30/10/2006 16:27

Bonham Carter pistonnée, tout simplement parce que c'est la femme de TIm Burton et qu'elle a un rôle dans chacun de ses films depuis qu'ils sont mariés... D'où l'utilisation du terme "piston".Mais son honneur est sauf car elle joue bien... Ca aurait pu être pire, elle aurait pu jouer comme une huitre...

smallwitch 30/10/2006 16:20

Pourquoi pistonnée pour Bonham Carter? pas trop sûre...